Le Mouvement Démocrate du 56

Le Mouvement Démocrate du 56

Compte Rendu du Conseil Départemental

Board

 

Compte rendu du Conseil Départemental du samedi 19 octobre 2019. Vannes.

logo

Présent(e)s :

Mohamed Azgag – Sandrine Hugé – Elen Kerguéris – François Marani – Jean-Yves Tréguer.

(André De Decker, était invité à participer à ce CD)

Excusé(e)s :

Hélène Danel – Julien Fanen – Ghislaine Guillou – Christine Le Strat – Guillaume Morin – François-Denis Mouhaou.

Absent(e)s :

Yannick Chesnais – Pierre-Yves Dérian – Michel Guégan – Alan Guilloux – Colette Hebben – Maryvonne Le Grévès – Guénahël Le Porho – Séverine Marin Laflèche – Gaëlle Prouvost – Xavier Prouvost

L’agenda de ce Conseil Départemental était le suivant :

– Débriefing de Guidel.

– Mise en place du nouveau bureau.

– Point sur les municipales.

Débriefing de Guidel

Si dans l’ensemble la note qui ressort de cette université d’entrée est globalement positive, notamment sur l’accueil breton, quelques remarques ont été faites :

⇒ Peu de disponibilité de la part des autres départements bretons, pour l’accueil.

⇒ Peu de « personnalités » sont venues saluer les volontaires à l’accueil.

⇒ Certaines photos n’auraient pas été mise sur le site.

(les photos mises sur le site, font partie de celles mises à disposition)

⇒ La prochaine fois, si elle a lieu, on essaiera de faire mieux.

Mise en place du nouveau bureau

Suite aux demandes, d’une part de Julien Fanen d’être déchargé de sa fonction de trésorier du mouvement départemental, et d’autre part de la même demande émise par Kevin Clauss pour sa fonction de porte- parole du mouvement, le président du mouvement départemental prend acte de ces demandes et les entérine.

Le président propose la nomination au poste de trésorier de André De Decker, qui est approuvée.

Le président nomme trois vice-président(e)s :

— François Marani

— Sandrine Hugé, plus spécialement chargée de l’éducation et de la santé

— Hélène Danel, en charge de l’environnement dans sa globalité

En conséquence de quoi, le Bureau de la fédération MoDem du Morbihan est composé de :

ð Mohamed Azgag, Président départemental

ð André De Decker, Trésorier départemental

ð Hélène Danel, vice-présidente et conseillère national

ð Sandrine Hugé, vice-présidente

ð François Marani, vice-président

ð Jean-Yves Tréguer, Délégué départemental

ð Ghislaine Guillou, Conseillère national

ð Guillaume Morin, Conseiller national

ð Concernant le représentant de l’IFED, il sera demandé à François-Denis Mouhaou

s’il désire poursuivre, ce qui est souhaité par le Président.

Pour remplacer Kevin Clauss, la fonction de porte-parole a été confiée à Elen Kerguéris.

La présence, uniquement de vannetais(e)s à ce conseil départemental, n’a pas permis de faire un point sur les municipales.

L’ordre du jour étant épuisé le Président clos ce Conseil départemental à 11h.

Mohamed Azgag

Président du MoDem 56

 

# # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # 

 

Compte rendu du Conseil Départemental du 14 septembre 2019. Auray.

logo

Présent(e)s :

Mohamed Azgag – Hélène Danel – Julien Fanen – Ghislaine Guillou – Guillaume Morin –

Jean-Yves Tréguer – Jimmy Pahun (partiellement).

Excusé(e)s :

Yannick Chesnais – Jean-Luc Eveno – Alan Guilloux – Colette Hebben – Sandrine Hugé-

Christine Le Strat – François Denis Mouhaou.

Les 10 autres conseillers départementaux étaient absents(e)s.

L’ordre du jour était dédié à l’accueil breton de l’Université de Rentrée à Guidel.

Pour cette occasion le président avait décidé d’inviter tous les adhèrent(e)s.

⇒ L’accueil breton se fera, comme d’habitude, à la sortie après le bureau de réception du Belambra, sur deux tréteaux mis à disposition. En cas de pluie une tente de réception destinée à la presse, sera mise à notre disposition.

⇒ Nous avons réussi à obtenir le prêt de 3 « billigs » pour la fabrication des crêpes.

⇒ Seront également mis à disposition des congressistes : cidre (fourni par le MoDem 44), galettes, palets bretons et chips (fournis par le MoDem 56)

⇒ Un « calicot » Modem BZH + câble de fixation (dont les 5 fédérations ont approuvé le design, la taille et partageront le coût) ornera l’accueil.

 Tiré à 400 exemplaires et conçu par le MoDem 56, un dépliant sur nos élu(e)s bretons sera également distribué à cet accueil.

⇒ N’ayant pas réussi à trouver de sonneurs de cornemuses et/ou de binious, nous comptons sur les JDEMS pour nous mettre une musique de fond bretonne, via des enceintes connectées en Bluetooth.

⇒ Personnel d’accueil.

François MARANI, responsable de l’accueil breton (absent du CD), assure, par la voix du président, la présence d’une dizaine de militants, toutes fédérations confondues.

Le président et le délégué demandent que ces bénévoles soient présents vers 13 h 30/13h 45 pour assurer l’installation du stand et précisent que l’accueil sera clos à 17 h 45, pour que tous les participants assistent à l’ouverture de l’UR (en salle plénière vers 18 heures).

Le président souhaite que les adhérent(e)s, comme chaque année, participent financièrement aux frais engagés par la fédération 56 et les en remercie à l’avance.

 

  Sur proposition de la fédération MoDem 56, ROST, rappeur, écrivain, homme de TV, membre du Conseil Économique, Social et Environnemental, est invité par J-N Barrot à participer à une table ronde le samedi 28 septembre.

En outre, Il a donné son accord pour venir à VANNES, à l’invitation de la Fédération Modem 56, dans le courant de l’automne 2019, pour animer une réunion-débat autour du court-métrage qu’il a réalisé (acteur principal : SMAIN), posant le problème de la radicalisation des jeunes en difficulté dans les quartiers de nos villes, sous le titre « TU IRAS AU PARADIS ».

À noter que ce film a été acheté par France-Télévision et donnera prochainement lieu à un concours-JEUNES, pour l’écriture d’un scénario imaginant la suite de ce court-métrage.

 

Bien que non inscrit à l’ordre du jour du conseil départemental, la campagne pour les élections municipales de mars 2020 a été évoquée, à la demande de Ghislaine Guillou et Guillaume Morin

Mohamed AZGAG, président et Jean-Yves TRÉGUER, délégué départemental font part de la nomination de chefs de file, validée par le secrétariat national, pour les villes les plus importantes du Morbihan.

Après Armel Tonnerre déjà désigné pour Lorient, une seconde liste sera annoncée avant Guidel, avec les chefs de file suivants :

 

Vannes       ⇒ Mohamed Azgag

Ploemeur   ⇒ Claudie Le Bihan

Auray          ⇒ Jimmy Pahun

Pontivy       ⇒ Christine Le Strat

Hennebont ⇒ Stéphane Lohézic

Guillaume MORIN, vice-président et Ghislaine GUILLOU, conseillère départementale, mais aussi conseillers nationaux au titre du collège des « adhérents », annoncent avoir participé à la réunion de lancement de la campagne pour les municipales de Vannes, de la liste LREM, le 13 septembre 2019.

Liste menée par le candidat investi par LREM, Patrick LE MESTRE, et à laquelle ils déclarent participer pour les élections municipales.

Le président et le délégué indiquent que, à ce jour samedi 14 septembre 2019, aucune décision n’a été officialisée concernant notre positionnement.

Ils ont exprimé des regrets sur la non prise de position de la fédération MoDem du Morbihan, sans toutefois recevoir un écho favorable de la part des conseillers et adhérents présents, qui ont pris note que cette participation était à titre privé.

La Fédération MoDem du Morbihan confirme n’avoir été, ni informée, ni invitée à cette réunion de lancement par les instances départementales de LREM.

Le président leur fait alors remarquer que lorsque l’on est vice-président départemental, et conseillers nationaux d’une formation politique, ce n’est jamais neutre d’assister au lancement d’une campagne électorale, et que par sa présence l’on cautionne, a minima de la sympathie, voire un choix délibéré.

Le président leur a également indiqué que la déléguée LREM, nommée sur le Morbihan, elle-même candidate à Pontivy contre la maire sortante MoDem, Christine Le Strat, n’a pas souhaité le rencontrer.

Il en est de même pour le délégué pour qui ses demandes de rencontre, finissent toujours par une fin de non-recevoir.

Il avait également demandé à rencontrer MM Lemestre et Robo. Seul le second a donné suite à sa demande.

L’argumentaire fallacieux de LREM, selon lequel Christine Le Strat ne représenterait pas le MoDem (Le Télégramme édition Pontivy du 12 août 2019) est une preuve de rupture de solidarité.

Le délégué a tenu à rappeler que Madame Le Strat est à jour de cotisation de façon ininterrompue depuis 2007, a toujours fait partie du MoDem depuis sa création et qu’elle siège au conseil départemental depuis 2012.

Le président Azgag a précisé qu’il n’entendait pas que notre fédération s’inscrive en faux contre la philosophie récemment rappelée par François Bayrou : privilégier la fidélité aux équipes trans-partisanes, liant Modem et personnalités de gauche, de droite ou sans étiquette, durant la mandature 2014 / 2020, sauf erreurs manifestes de gestion au cours de cette dernière.

En conclusion, la règle suggérée par un conseiller départemental et qui s’impose à tous les adhérent(e)s, est approuvée des présent(e)s : 

« Chaque adhérent est libre de ses choix, dans sa ville, mais il ne peut engager le nom du Modem dans la publication de ceux-ci, sauf accord préalable ».

  

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 12 h et les premiers commentaires se font autour du pot démocrate traditionnel.

 

Compte rendu rédigé par Jean-Yves Tréguer, Délégué Départemental.

 

# # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # 

 

Compte rendu du Conseil Départemental du samedi 29 juin 2019. Vannes.

logo

Ordre du jour :  

—  Tour de table par chacun(e) des conseiller(e)s.

—  Mise en place du Bureau Départemental.

—  Point d’étape sur les municipales.

—  Lancement de l’accueil breton pour les U.R. de Guidel les 27,28 et 29 septembre 2019

— Tour de table par les conseiller(e)s

Le Président donne la parole à chacun(e) des présent(e)s pour évoquer un point particulier qu’il, ou qu’elle, souhaiterait aborder.

Personne n’ayant un point particulier à soumettre, nous passons au point deux de l’ordre du jour.

— Mise en place du Bureau Départemental

Suite à l’élection de Mohamed AZGAG à la présidence du MoDem Morbihan, le 15 juin 2019, il était nécessaire de revoir la composition du bureau départemental.

La définition du bureau départemental, dans le règlement intérieur est la suivante :

Le Bureau Départemental met en œuvre la politique définie par le conseil départemental.

Le Bureau Départemental est composé du président du conseil départemental, des vice-présidents, du délégué départemental, du président élu des jeunes démocrates du département, du trésorier, des membres du Conseil national adhérent dans le département et du correspondant de la FED.

En conséquence de quoi, sont nommés au bureau départemental :

Mohamed AZGAG, président du mouvement départemental.

Guillaume MORIN, vice-président du mouvement départemental.

Hélène DANEL, vice-présidente en charge de la transition écologique.

Sandrine HUGÉ, vice-présidente en charge de l’éducation et du médical

Jean-Yves TRÉGUER, Délégué Départemental.

Kevin CLAUSS, représentant des jeunes démocrates.

Julien FANEN, trésorier départemental du mouvement.

Ghislaine GUILLOU, conseillère nationale.

Il a été convenu par l’ensemble des conseiller(e)s que les réunions du bureau se tiendraient juste avant les réunions du conseil départemental.

— Point d’étape sur les municipales

Le délégué départemental prépare un tableau recensant la situation dans toutes les villes de plus de 3000 habitants du Morbihan. Ce tableau servira de base pour remplir le tableur initié par le siège du MoDem.

On y distinguera trois catégories :

— Communes > 10 000 habitants.

— Communes > 5000 et < 10 000 habitants

— Communes < 5000 habitants

Le conseil départemental a entériné certaines décisions :

ð Sur Pontivy, suite à la déclaration officielle de candidature de Gaëlle Le Roch (LREM),

le conseil départemental apporte son soutien total à Christine Le Strat, maire MoDem sortante et candidate à sa succession.

ð Sur Vannes, le président et le délégué départemental, rencontreront prochainement

LREM (candidat déclaré et référente départementale) pour échanger leurs points de vu

sur la situation vannetaise. Une démarche similaire s’opérera vis-à-vis du maire sortant.

ð Sur Lorient, des discussions ont été engagées entre le MoDem, l’UPL (Union Pour Lorient) et LREM.

ð Sur Hennebont, le MoDem partie prenante de la majorité municipale où nous avons un adjoint, apportera son soutien à celle-ci.

ð Sur Ploemeur, où nous avons deux adjoints, nous apporterons notre soutien au maire sortant, s’il est candidat à sa propre succession.

—  Lancement de l’accueil breton pour les U.R. de Guidel les 27,28 et 29 septembre 2019

Dans le cadre de l’Université de Rentrée du MoDem national, le conseil départemental a acté la reconduction de « l’accueil breton ».

Sont chargés de mener à bon terme cette primordiale et délicate mission :

— Eve ROFFIAEN

— Sandrine HUGÉ

— François MARANI

Merci à eux.

Mohamed AZGAG                                                                               

Président Départemental                                                                

# # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # # # # # # ## # # # # # # # # 

 

Compte Rendu du Conseil Départemental du 13 avril 2019. Auray.

logo

Présents :   liste d’émargement jointe

Ordre du jour :

—  Confirmation du résultat de l’élection à la présidence de la fédération.

—  Tour de table par chacun(e)s des conseiller(e)s.

—  Lancement de la campagne pour les européennes.

Coopération avec nos partenaires : LREM, AGIR, Parti Radical.

Tractage sur les marchés.

Meetings.

—  Confirmation du résultat de l’élection à la présidence de la fédération.

Le Délégué Départemental rend compte des entretiens téléphoniques qu’il a eu, vendredi 12 avril, d’une part avec le secrétariat général du Mouvement Démocrate, et d’autre part avec la Présidente du Comité de Conciliation et de Contrôle du Mouvement Démocrate.

De ces échanges, il ressort que conformément aux statuts et particulièrement à l’article 4 alinéa c, du règlement intérieur ci-dessous :

« Le Président du Mouvement départemental est élu par les adhérents au scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

 Le candidat à la fonction de président est élu au premier tour s’il obtient la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart du nombre des électeurs inscrits.

 Seuls les deux candidats ayant obtenu le plus de suffrages au premier tour peuvent se présenter au second tour. Le candidat qui obtient le plus de suffrages est élu président. »

Un « flou » subsiste au niveau de cet article, qui ne prend pas en compte l’hypothèse d’une égalité parfaite de suffrages au second tour, quant à la décision de savoir lequel des deux candidats doit être déclaré élu.

N’ayant que deux candidats déclarés pour ce scrutin, le président du bureau de vote a considéré que nous étions dans le cas d’un second tour et que conformément à l’article L288 du code électoral :

« En cas d’égalité des suffrages, le candidat le plus âgé est élu »

Il a déclaré élu Mohamed AZGAG.

Cette décision ayant fait, postérieurement à la déclaration du résultat, l’objet de recours de la part d’adhérents, le Comité de Conciliation et de Contrôle du Mouvement Démocrate a décidé qu’il était nécessaire de recourir à un second tour.

Sans préjuger, pour le moment, de la décision qui serait prise, en cas d’égalité parfaite de suffrages, à l’issue de ce second tour.

La Présidente du Comité de Conciliation et de Contrôle, doit prochainement informer le Délégué de la date souhaitée pour ce second tour.

De son côté, le Délégué a informé la Commission de Conciliation et de Contrôle que, pour raison d’absence de France pendant près d’un mois, il ne pourrait, comme les statuts et les usages le prévoient, organiser les procédures électorales qu’à partir de mi-mai, donc pour un vote début juin, compte tenu des délais statutaires de transmission des documents et instructions aux adhérents.

La Commission de Conciliation et de Contrôle envisagerait un scrutin pour la fin avril, et si telle était sa décision, organiserait elle-même le scrutin.

—  Tour de table par chacun(e)s des conseiller(e)s présent(e)s

Certains conseiller(e)s considèrent que la remise en cause, de la décision prise en commun après le scrutin, aura des retombées désastreuses sur l’image du Modem départemental, tant dans la presse locale (qui avait souligné la convivialité rare du scrutin), qu’auprès de nos interlocuteurs politiques, ainsi que sur les réseaux sociaux.

D’autres considèrent que l’urgence est l’élection européenne du 26 mai, et que l’on doit se concentrer sur cette échéance, en reportant en juin le second tour du vote pour la présidence départementale.

Des remarques sont faites, indiquant qu’avant de prendre une décision, nous aurions dû en référer au siège parisien du Mouvement Démocrate.

Il a également été fait état que, les statuts du MoDem n’ayant pas prévu cette éventualité d’égalité parfaite, il était logique de se référer au code général électoral.

Nonobstant l’ensemble de ces remarques, les conseiller(e)s ont considéré que l’urgence était les élections européennes et que si toutes le dates restaient ouvertes pour ce second tour, il semblerait préférable de le faire en juin.

—  Lancement de la campagne pour les européennes.

L’équipe départementale a présenté aux adhérents (par mail du 9 avril), la liste « Renaissance », portée par la majorité présidentielle : LREM et MoDem mais aussi les « Juppéistes » d’AGIR et le Parti Radical.

Un premier lien a été proposé (sous l’image du lancement de campagne), pour accéder aux positions de la liste « Renaissance » en matière de renaissance de l’Europe, ainsi qu’aux argumentaires à développer auprès de l’électorat : ex

« Ne faites pas de cette élection un référendum pour ou contre Macron, mais faites- en un référendum pour ou contre l’Europe »

Un second lien dans le corps du texte permet d’avoir accès à un formulaire d’inscription aux opérations de tractage, réunions etc.

L’équipe départementale a également envoyé par mail, le 10 avril, une invitation au débat public, animé par le journaliste Jean QUATREMER et organisé par la Maison de l’Europe du Morbihan, au Palais des Arts de Vannes le samedi 19 avril à 20 :00h au cours duquel un représentant de chaque liste présentera ses arguments et répondra aux questions.

La liste « Renaissance » sera présente avec Marie-Pierre VEDRENNE, de Rennes, (n° 3 sur la liste et qui représente la Bretagne en compagnie de Pierre KARLESKIND, de Brest, n°15).

 

Compte tenu de la vacance de la présidence de notre fédération, les conseillers du CD devront s’impliquer personnellement dans l’organisation de la campagne électorale dans leur circonscription.

Ils sont à la disposition des adhérents pour coordonner les actions militantes et recommandent à tous ceux et celles qui le peuvent, de s’inscrire rapidement sur la plate-forme, en (cliquant ici) compte tenu de la courte période précédant le scrutin européen »

Le Délégué départemental renouvelle son souhait de voir le plus grand nombre possible d’adhérents participer activement à cette campagne européenne, symbole des engagements et des combats premiers du Mouvement Démocrate.

Le conseil départemental prend fin à 12 :00h

Jean-Yves Tréguer

Délégué Départemental

Nous Rencontrer

Venez nous rencontrer, nous sommes une équipe dynamique dans votre département.
Informations
Mouvement départemental
56000 VANNES
Mohamed Azgag

Mouvement départemental

Mouvement départemental 56000 VANNES
Filtrer par